A Bézu, la forêt a laissé la place à une zone habitée et ce sont d'autres espèces d'arbres, très décoratives, qui servent d'écrin aux belles demeures du village.

Les fleurs et les feuilles du printemps commencent à pointer, augmentant la beauté du lieu

 

 

 

 

 

 

Mais la forêt n'est pas loin. Le regard la rencontre très vite au delà des prés.

Et les exploitants agricoles, ces architectes de nos paysages, ont ici du sens pratique et de la poésie.

C'est ainsi que les clôtures végétales manifestement fort efficaces embellissent encore ce lieu déjà si plaisant.

  

 

 

 

 

 

Et l'arbre de Bézu la Forêt vit tranquillement sa vie.

S'il le souhaite, il épouse un lierre et tous deux finissent leur vie ensemble, sans que personne ne vienne bannir cette union!

 

  

 

 

 

 

  

Il y a même un respect des arbres morts, ceux qui ont fait le paysage d'hier et qui resteront à leur place, jusqu'au bout...

 

 

 

 

 

Comme il se doit, la petite place du village est magnifiquement ornée, par de beaux arbres naturellement!

 

 

 

 

 

 

 

N'est-ce pas cet amour de l'arbre, du bois, que l'on retrouve sur les murs des maisons?