Pour séduire, la belle Lévrière a adopté une stratégie toute en courbes et en douces rondeurs, serpentant dans l'épais tapis d'herbe grasse et de fleurs des champs.

Et elle a choisi de s'habiller en vert.

Toute la palette des verts.

 

 

 

  

 

 

Certains de ses admirateurs, les aulnes, en restent plantés là, comme tétanisés...

 

 

 

 

 

 

Il y en a d'autres à qui cela ne coupe pas l'appétit...