23 avril 2012

Du vert plein les yeux

Pour séduire, la belle Lévrière a adopté une stratégie toute en courbes et en douces rondeurs, serpentant dans l'épais tapis d'herbe grasse et de fleurs des champs. Et elle a choisi de s'habiller en vert. Toute la palette des verts.              Certains de ses admirateurs, les aulnes, en restent plantés là, comme tétanisés...             Il y en a d'autres à qui cela ne coupe pas l'appétit...              

23 février 2012

La belle Lévrière: une rivière pleine de poissons

  C'est une rivière à poissons, la preuve est là, sur cette affiche. Pêche interdite sur ce pont, cela veut bien dire qu'il y a des poissons dans la Lévrière, ici sur le Pont Noir à Neaufles St Martin, non?            D'ailleurs, il y a même une société de pêche, au magnifique nom de "Saumonée du marais".            Ici, à Bézu St Eloi, on voit qu'elle s'est beaucoup élargie et que son courant est maintenant vif et tumultueux. De quoi plaire aux... [Lire la suite]
03 février 2012

D'où vient ce joli nom de la Lévrière?

  La Lévrière. Quel joli nom pour une rivière! Mais d'où vient ce nom? Est-ce vraiment le fruit du hasard? Est-ce parce que le lévrier est le plus élégant et le plus doux des chiens qui accompagnent les hommes?             Capable de beaucoup de gentillesse et d'affection,               tout à l'image de notre rivière, qui sait se lover avec tendresse contre les berges.              ... [Lire la suite]
Posté par VertdeGris à 17:49 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
02 janvier 2012

Un court cours d'eau!

25 kilomètres, voila la longueur totale de la Lévrière!   Elle naît à Bézu la Forêt dans la partie orientale de la Forêt de Lyons et coule en direction du sud-est, parallèlement à l'Epte, à 3 kilomètres à l'ouest de celle-ci.       A Bézu Saint Eloi, elle reçoit en rive droite, la Bonde qui vient d'Etrépagny, puis elle conflue avec l'Epte en aval de Gisors, à Neaufles Saint Martin au terme d'un cours intégralement situé dans le département de l'Eure et en Pays du Vexin Normand.     Le bassin... [Lire la suite]
10 décembre 2011

Une musique pour la Lévrière

    C'est une petite symphonie pastorale qui se joue sur les bords de la rivière. L'orchestre c'est le vent dans les cîmes et le doux clapotement de l'eau. Il accompagne ces remarquables solistes que sont les oiseaux. Parfois, les soirs d'été, quelques rainettes ponctuent la mélodie...          
20 novembre 2011

A la recherche des sources de la Lévrière

  Non, on ne peut pas comparer avec la longue et pénible expédition de recherche des sources du Nil!     Mais c'est tout de même un petit jeu de piste, avec quelques indications, comme ce panneau ...       près de la maison forestière de Rome (oui, tous les chemins y mènent!)...     ... et puis ensuite, plus rien! C'est pourtant simple finalement: il faut suivre la route forestière de la Fontaine du Houx, là juste en dessous...     D'abord carossable et... [Lire la suite]

07 novembre 2011

Le héron, le plus statique des oiseaux de rivière

  On l'aperçoit en passant sur le pont. C'est un grand héron gris, totalement figé dans une immobilité confinant à la rigidité des statues.     A force de ne plus respirer pour ne pas attirer l'attention des poissons, il a pris racine à cet endroit précis. Ce doit être un excellent poste d'observation!     N'est-ce pas curieux cette silhouette verticale, muette et figée regardant fuir une guillerette diagonale mélodieuse et porteuse de vie? Revenez demain, il sera encore là!
04 décembre 2010

La rivière aux 9 villages

  Les implantations humaines générées par les cours d'eau sont innombrables. Tout au long de ses 24 km, la Lévrière a largement rempli son contrat. Outre la pêche et l'agriculture, l'eau de la rivière et le bois des forêts permettaient l'établissement de verreries et autres manufactures.   Nous bénéficions encore de bien jolis témoignages laissés par ces activités d'autrefois, tels que les vieux moulins au bord de la rivière, des colombiers comme celui du manoir de Mesnil-sous-Vienne, des lavoirs à St Denis, à... [Lire la suite]
01 septembre 2009

Un petit bout de Vexin, le pays de Bleu

Notre belle rivière prend naissance dans la forêt de Lyons, qui s'étendait autrefois jusqu'au Buisson Bleu (l'actuel bois de Gisors). Au moyen-âge, 7 villages avaient obtenu du roi le droit d'exploiter la partie de la forêt contenue dans leurs limites. C'étaient les villages de Amécourt, Hébécourt, Heudicourt, Mainneville, Sancourt, St Denis le Ferment et Tierceville. C'est le pays de Bleu, quelquefois appelé "coutume des sept-villes" ou "forêt des sept villes", ou encore "buisson de bleu". Les... [Lire la suite]
30 juillet 2009

Fous amoureux de la Lévrière: les arbres

La Lévrière est si belle qu'elle suscite bien des passions. Et ses plus fervents admirateurs se recrutent parmi les arbres: ils la suivent partout. Ce sont ses chevaliers servants, ceux qui lui font la haie d'honneur et la mettent en valeur lorsqu'elle veut jouer les grandes dames. Mais ce sont aussi ses gardiens, qui lui ménagent des petits endroits discrets, veillant sur elle et empêchant qu'elle ne soit trop accessible aux indésirables. En échange de tout cela, elle leur offre un miroir flatteur sur lequel ils... [Lire la suite]